Flèche bas Actualités

↓ vendredi 13 juillet 2018

Jubilons !

 


     "On est en finale ! On est en finale ! On est - on est - on est en finale !" Dans la même semaine, la porte s'ouvre en coup de vent :"Il est reçu ! Je passe vite fait vous l'annoncer !" Le même jour sur France Inter :"Le principe de fraternité ou l'autorisation de venir en aide aux migrants clandestins sans risques de pénalités, voilà ce qu'ont décidé les Sages du Conseil Constitutionnel"  en rappelant l'affaire Cédric Herrou, cet agriculteur du Midi jugé "hors la loi" pour avoir porté secours à des migrants refoulés à la frontière. Jubilons comme cette enseignante qui, les bras chargés de dossiers, arrivait ce matin-là à son école en sautillant sur le trottoir :"C'est le dernier jour ! Vive les vacances !" Oui, après des mois de labeur, de soucis, de stress, parents et enfants se retrouvent aujourd'hui en amour, en jeux, en plaisirs. Adieu la morosité jusqu'à la rentrée .  Adieu l'angoisse au sujet des enfants thaïlandais prisonniers dans la grotte. Heureux vendredi 13 !
     En toile de fond de nos réjouissances, cette Coupe du Monde porteuse de nos espoirs les plus fous, le Tour de France, les nombreux festivals, les voyages, les randos, les concerts et bien sûr les incontournables feux d'artifice du 14 juillet où on se rend en famille, main dans la main. Avez-vous déjà frissonné aux accents de la Marseillaise ? Moi, oui !  N'avez-vous jamais ressenti la fierté d'être Français en entendant monter des tribunes lors des grands matches notre hymne national, immense et sacré ? Oui, sacré par son histoire. Sacré malgré un vocabulaire barbare resté à mille pieds au-dessous d'une symbolique vivante, mouvante, exaltante. Depuis Valmy jusqu'à 
nos jours, tous les moments difficiles de notre histoire, les uns après les autres, l'ont transcendé. Ses accents sont devenus "hymne sacré du peuple de France" La Marseillaise renaît toujours, nouvelle à  chaque grand évènement. Elle irrigue notre histoire comme le sang irrigue le corps. Ô  ce pouvoir ! Et tous ces drapeaux, tous ces visages grimés aux couleurs de la France ! Voilà la magie du sport, la magie des vacances au soleil et en famille ! Jubile, jubilons, jubilez ! Et "arrêtez de fédérer par la peur" lâche Eric Herrou en s'adressant au Gouvernement. Bien vu  mais, comme les Bleus, organisons-nous sans critiquer maladroitement.
 
     Hilaire Ferchaud 

 

Flèche bas Articles

Dates à retenir

article paru le 29 juin 2018

  

Dimanche 22 juillet: Fête patronale du relais de Champtoceaux à 10h30 en l'église Ste Marie-Madeleine 

 

 

 

 

Feuille mensuelle du mois de juillet et août 2018

article paru le 29 juin 2018

 


La  feuille paroissiale mensuelle pour les mois de juillet et août est disponible dans chaque église. Elle peut être retrouvée sur ce site en cliquant ICI

Bulletin paroissial février 2018

article paru le 16 février 2018

Vous pouvez prendre connaissance du bulletin paroissial de février 2018 en cliquant  ICI 

nous contacter - mentions légales - XHTML 1.0